BIOGRAPHIE

1992

Céphaz est né à Navrongo au Ghana. (DP, 2021)

« Je fais de la musique depuis que je suis tout petit. Je suis né au Ghana, je regardais mon père jouer de sa guitare traditionnelle qu’il avait fabriquée lui-même. J’étais émerveillé, ça m’a attrapé et je me suis mis à chanter parce que ça me rendait heureux. Au Ghana, j’écoutais de la musique traditionnelle, de l’afro pop, le groove. » (20minutes.fr)

2002

Après avoir été adopté par un couple de Français à l’âge de 10 ans, il grandit au Cap, en Afrique du Sud. Là-bas, il chante dans la chorale d’une église et prend des cours de clarinette et de saxophone. (actu.fr)

2010

Il a 18 ans quand sa famille déménage à Mayotte. « C’est là où j’ai commencé à apprendre la langue française. En Afrique du Sud, je n’avais fréquenté que des écoles anglophones.» (20minutes.fr)

2012

A 20 ans, il s’installe à Saint-Etienne. Fan du ballon rond, il hésite à suivre deux carrières totalement opposées. Doit-il devenir footballeur ou chanteur ? Finalement, il choisit la musique. Céphaz intègre C Fly, un groupe de musiciens amateurs qui se produit dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. (nrj.fr)

« J'ai habité quatre ans Saint-Etienne, ce sont mes années de lycée, d'internat. J'ai kiffé, j'ai des souvenirs de neige, de froid. J'ai gardé des contacts, je revois des amis, j'y reviens de temps en temps ». (francebleu.fr)

2020

Il sort son premier single « Depuis toi », co écrit avec le compositeur lyonnais Pascal Revial et le réalisateur Antoine Essertier (Vianney, Boulevard des Airs). «Il faut savoir que c’est la première chanson que j’interprète en français. Et j’ai travaillé dessus avec toute mon équipe. Il s’est passé quelque chose de naturel et qui a fait qu’on en est arrivés là. On est partis d’abord avec une référence un peu à la Shawn Mendes .» (nrj.fr)

« Ce morceau raconte une rupture amoureuse que j’ai vécue. C’est une histoire que j’ai eu du mal à digérer et je pensais qu’en parler dans une chanson me ferait du bien. Cela a été le cas mais je suis surtout heureux qu’elle ait pu aider des gens qui traversaient la même chose. » (actu.fr)

Il interprète « Comme il faut » en duo avec Amir sur l’album de ce dernier intitulé « Ressource ». « En studio, il m'a donné beaucoup de conseils. Il m'a dit : "Reste toi-même, fais ce que tu sais faire, je crois en toi, tu as un truc. Donc fonce !". » (chartsinfrance.net)

2021

Il participe à la sélection française de l’Eurovision avec son morceau « On a mangé le soleil », hymne à la décroissance. « J'ai envie de toucher un maximum de personnes avec son message, et faire comprendre qu'on peut tous faire un effort. Elle a été écrite par Antoine Essertier, avec lequel je travaille sur mon futur album, et par Elise Reslinger. Elle n'était pas du tout prévue à l'origine pour l'Eurovision. Un jour, mon attachée de presse m'a appelé pour me dire que j'étais sélectionné pour cette émission avec cette chanson. Vous n'imaginez pas le bonheur ! Ils m'ont fait la surprise… C'est une belle opportunité pour moi, parce que je vais pouvoir dévoiler au monde mes émotions et ce que je sais faire. » (programme-tv.net)

« Ce morceau parle de la société de surconsommation, du fait que l’on achète de plus en plus des choses dont on n’a pas nécessairement besoin. Je ne suis pas un écolo, mais je fais attention et j’ai toujours été sensible à ces questions. Comme je ne veux pas être moralisateur, j’ai choisi d’aborder la question avec humour, pour mieux faire passer le message. Dans le clip notamment, les images sont rigolotes et décalées. » (20minutes.fr)

En quoi cette étape Eurovision France est-elle importante pour vous ?
« C'est un rêve qui devient réalité. C'est quelque chose que j'ai toujours voulu faire, être un artiste. Aujourd'hui, j'ai l'opportunité de le faire à travers l'Eurovision, que je ne connaissais pas très bien. Tout ça m'arrive d'un seul coup, et c'est magique. » (programme-tv.net)

Avez-vous été surpris par l'engouement des fans du concours après la révélation de votre participation ?
« Oui ! j'ai reçu plein de messages, des Espagnols, des Anglais, des Français… Ça m'a fait bizarre ! » (programme-tv.net)

« On a mangé le soleil » ne représentera pas la France à l'Eurovision. Barbara Pravi a été préférée à Cephaz. Mais sans rancune : « J'ai fait des rencontres de beaux artistes, comme les autres candidats de cette compétition. Je les apprécie ». Barbara Pravi ? « Je l'ai dit sur le plateau, elle m'a fait pousser les poils. Elle a une voix magnifique c'est dingue ». (francebleu.fr)

Retrouvez Céphaz :