Originaire de Crouy sur Ourcq en Seine-et-Marne, Navii a toujours baigné dans la musique. « J’ai la chance d’avoir une mère fan de musique, en particulier de musique du monde et de chanson française, et un beau père qui est trompettiste plutôt jazzy, c’est lui qui m’a fait découvrir tous les grands standards que ce soit de Miles Davis, Herbie Hancock ou de Billy Cobham entre autres. » (laparisiennelife.com)

« Je fais de la musique depuis que j’ai 7 ans environ, j’ai pratiqué la guitare, la basse, le piano, j’ai fais également un peu de percussions et je me suis mis à chanter quand j’avais 13-14 ans. » (laparisiennelife.com)

Poussé par ses amis et dans le but de donner des nouvelles à sa sœur partie en Australie, il poste sur la toile des vidéos de reprises de titres de Renan Luce, Corneille, Georges Brassens ou encore Stephan Eicher. (DP, 2016)

À sa grande surprise, il est contacté par des professionnels du milieu. Il signe chez Warner Music qui lui présente alors le producteur Tristan Salvati (Louane, Marina Kaye) et Yohann Malory (Jenifer, M.Pokora etc…).

Son nom de scène lui vient de son prénom, Ivan, dont il a inversé les lettres. « Le second i n’a qu’une valeur esthétique, j’ai pu faire une croche avec les deux points des i et j’ai trouvé le rendu intéressant. » (laparisiennelife.com)

En 2014, il fait la première partie de Tal et de Christophe Maé.

En 2015, il reprend « J’irais à New-York avec toi » en duo avec Likesberry sur l’album « Téléphone : ça c’est vraiment nous ». (aficia.info)

Retrouvez Navii :