Marina Kaye, de son vrai nom Marina Dalmas, est née le 9 février 1998 à Marseille. (nrj.fr)

En 2011, alors âgée de 13 ans, sa meilleure l'inscrit à l'émission « La France a un incroyable talent » où elle interprète « Rolling in the Deep » et « Set Fire to the Rain » d’Adele, et « Firework » de Katy Perry. (voici.fr)

Après sa victoire, Marina fait une dépression. « Je suis restée trois jours au lit. Ensuite j'ai dû quitter l'école. Je recevais des menaces de mort de filles de ma classe et des insultes de gens jaloux des 100 000 € que j'avais touchés. Dès le retour de l'émission, dans le train, je lisais des horreurs sur Facebook. » (voici.fr)

« Au collège, je sentais une vraie haine de la part des adultes et de mes camarades. On me cherchait des poux en permanence. J'ai fini par être regardée comme la bête noire. Je n'étais pas faite pour ce genre de scolarité, j'étais persécutée parce que je savais chanter. » (metronews.fr)

Pour épar¬gner Marina, sa mère a décidé de l’ins¬crire à des cours par corres¬pon-dance. (voici.fr)

« On m’a beaucoup sollicitée pour des comédies musicales, mais ce n’est vraiment pas mon genre, alors j’ai refusé. J’ai repris mes études comme avant. » (Aujourd’hui en France, 2015)

Jan Erik Frogg, un banquier norvégien qui voulait changer sa vie et se lancer dans la production d’artistes la découvre sur YouTube. « C’était sa reprise de ‘’Skyscraper’’ de Demi Levato. Sa voix et son émotion m’ont totalement scotché. J’ai aussitôt contacté son père. » (Aujourd’hui en France, 2015)

Fin 2012, Jan Erik Frogg la convoque à Londres pour lui faire passer une audition, en conviant quelques pointures de la musique. « Sans me le dire, Jan voulait voir si j’avais le niveau. Ensuite, il m’a proposé d’écrire mes propres chansons avec des professionnels et d’en faire un album. C’est le projet dont je rêvais. La chance de ma vie. » (Aujourd’hui en France, 2015)

Jan Erik Frogg l’a fait enregistrer dans les meilleurs studios, Metropollis à Londres, Avatar et Electric Lady à New York. Il a convoqué Tom Nichols, qui a travaillé pour Céline Dion et Kylie Minogue, Nina Woodford, qui a écrit pour Britney Spears, ou Adam Levy, auteur pour Norah Jones et Tracy Chapman. (Aujourd’hui en France, 2015)

Elle choisit son nom de scène : Marina Kaye « Quand je participais à l’émission ‘’La France a un incroyable talent’’ j’étais une candidate, pas une artiste. Je n’étais pas une chanteuse. C’est quand j’ai commencé à écrire mon album que j'ai pensé à changer de nom. Le côté artistique a vraiment pris le pas et aujourd’hui je me considère entièrement comme Marina Kaye ». (virginradio.fr)

En 2014, elle poste sa reprise de « Stay » de Rihanna sur Internet. (purecharts.com)

En 2014, elle assure la première partie de Florent Pagny sur une vingtaine de dates. (DP, 2015)

Retrouvez Marina Kaye :