1993
Liam Payne est né le 29 août 1993 à Wolverhampton, en Angleterre. (nrj.fr)

Son père Geoff travaille dans l’aérospatial et sa mère Karen est infirmière puis réceptionniste. Il grandit entouré de ses parents et de ses deux grandes sœurs, Nicole et Ruth. (nrj.fr)

Né prématuré, il connaît à l’âge de 4 ans des problèmes de santé : un de ses reins ne fonctionne pas. Pour se soigner et supporter la douleur, il doit subir de nombreuses injections quotidiennes. Cela ne l’empêche pas de vivre une scolarité et une enfance normale. Liam fréquente l’école locale, la St. Peter's Collegiate School. (nrj.fr)

Athlète émérite, il fait partie du Wolverhampton & Bilston Athletics Club et pratique la course. Il se passionne également pour les arts du spectacle et commence à chanter et à jouer la comédie au sein de la troupe Pink Productions à l’âge de 12 ans. (nrj.fr)

Au collège, il a été persécuté à de nombreuses reprises. « Quand j'étais à l'école, je me faisais harceler par quelques personnes plus vieilles que moi. Je l'ai dit à mes parents et mes profs, mais ça n'a pas marché alors j'ai dû régler ça moi-même. J'ai appris à boxer et ça m'a donné plus de confiance en moi, je pouvais mieux leur faire face. Puis j'ai rencontré un garçon plus vieux qui m'a aidé et qui se comportait comme un grand frère, alors ces personnes ne m'ont plus approché. » (We love pop, 2013)

« Mon père me suivait où que j’aille, portait mes enceintes, m’achetait des micros, m’emmenait à Londres alors que je n’avais que 14 ou 15 ans : je dois le remercier. Et ma mère bien sûr aussi parce qu’elle croyait en tout ce que je faisais ! » (cosmopolitan.fr)
Après son bac, il entame des études de technologie de la musique à l’Université de Wolverhampton. (nrj.fr)

2008-2010

Son désir de percer dans la musique le conduit à s’inscrire au casting de l’émission The X Factor en 2008, puis une nouvelle fois en 2010. Ce second essai s’avère fructueux et le jury remarque son talent pour le chant. Il interprète notamment les titres « Cry Me a River » de Justin Timberlake et « Stop Crying Your Heart Out » d’Oasis. (nrj.fr)

Eliminé avant la phase finale, il est repêché par les juges Nicole Scherzinger et Simon Cowell qui l’associent à Harry Styles, Niall Horan, Louis Tomlinson et Zayn Malik pour former un groupe. One Direction est né. Liam Payne et ses nouveaux amis terminent sur la troisième marche du podium, mais Simon Cowell leur propose de signer un contrat avec son propre label. (nrj.fr)

2011

Les One Direction sortent leur premier single « What Makes You Beautiful ». Confirmant leur popularité dans The X Factor, ils se classent n°1 dans le monde entier avec ce titre enjoué. (nrj.fr)

Ils sortent leur premier album « Up All night » qui squatte le sommet des charts dans de nombreux pays, dont le Royaume-Uni et les Etats-Unis. (nrj.fr)

2012

Ils sortent leur deuxième album « Take Me Home » dont la chanson « Little things » a été écrite par Ed Sheeran. (bluewin.ch)

2013

Ils sortent l’album « Midnight memories ».

2014

Ils sortent leur 4ème album, « Four ».

Liam crée son propre label, Hampton Music Limited. Il écrit et produit des morceaux notamment pour les rappeurs Juicy J et Pharell Williams ainsi que pour celle qui deviendra la mère de son fils Cheryl Cole. Il lui écrit notamment le hit « I Won't Break » qui figure sur l'album de la chanteuse, baptisé « Only Human ». (nrj.fr)

2015

Le groupe se sépare après la sortie de son 5ème album, « Made in the A.M ». « C'est difficile quand vous atteignez un tel niveau de notoriété comme on l'avait avec le groupe. Il y a des tas de gens qui souffrent de problèmes mentaux et ne reçoivent pas l'aide nécessaire et je pense que c'est un problème dans l'industrie musicale. Quand vous faites des centaines et des centaines de concerts avec toujours les mêmes 22 chansons, chaque jour, même si ça ne vous rend pas heureux, vous vous devez d'y aller. C'est comme enfiler son costume chez Disney avant de monter sur scène et, sous ce costume, j'étais énervé plutôt souvent, car il n'y avait pas d'autre manière de voir les choses. C'était marrant, nous avons vécu une très belle période, mais il y avait certains moments qui étaient un peu toxiques. » (menshealth.com)

« Il fallait que j'arrête, ça allait me tuer. Nous n'avions aucun contrôle sur nos vies et c'est pour ça que j'ai perdu le contrôle sur tout. » (melty.fr)

« On était dans un envi¬ron¬ne¬ment très contrai¬gnant, étroit, sans beau¬coup d'es¬pace de liberté. Et puis les créa¬tions devaient être centrées sur cinq garçons, pas sur moi. C'était fun, j'ado¬rais écrire pour le groupe, mais ce n'était pas vrai¬ment mon genre de musique. Moi, je suis très rap. » (Voici, 2017)

« Le groupe a été un moment unique de ma vie – que je n’oublierai jamais. C’est assez particulier de vivre un tel succès aussi jeune et que tout s’arrête aussi brutalement, en pleine gloire. On se dit : ‘’Et maintenant ?’’ » (Voici, 2017)

« Je suis entré en thérapie environ deux ans après avoir quitté One Direction. J’ai un peu pété un plomb, et je n’arrivais pas à comprendre ce qui me rendait triste. Donc mon équipe m’a trouvé quelqu’un afin de régler différents problèmes. J’essayais juste de savoir qui j’étais. One Direction était un moment étrange, et quand on éteint l’interrupteur, on se retrouve seul avec ses propres outils.» (20minutes.fr, 2019)

« Durant la première session de thérapie, je ne savais même pas vraiment ce que j’aimais, ni qui j’étais. C’était effrayant. J’avais peur de savoir jusqu’où ma carrière irait, qu’elle aille plus loin. On peut se demander qui a peur du succès, mais parfois c’est ce que ça implique. Le succès a eu raison de moi plus d’une fois. Quand j’échoue, je me concentre mieux.» (20minutes.fr, 2019)

2017

Il dévoile son premier single « Strip that down », coécrit avec Ed Sheeran et interprété en duo avec le rappeur Quavo. « J’étais à la salle de sport à Los Angeles, et j’ai reçu un appel qui disait "Tu dois aller à Londres maintenant". Je venais tout juste d’arriver à L.A, donc je suis retourné à Londres, ce que, bien sûr, j’ai fait pour Mr. Ed Sheeran, parce que je ferais n’importe quoi pour cet homme.» (voltage.fr)

« Je connais Ed depuis mes 17 ans. C’est un mec adorable, très déconneur, il nous est déjà arrivé de nous battre avec une énorme pastèque. Il écrit ses titres pour donner du plaisir aux gens, et pas juste pour faire du pognon. » (Voici, 2017)

« Strip That Down » s’est vendu à 11,5 millions d’exemplaires et a été streamés 1.8 milliards de fois. (DP, 2019)

2018

Il interprète avec Rita Ora « For You », le générique du film « Cinquante nuances plus claires » de James Foley. (leparisien.fr)

Il sort son premier EP, « First Time ». (nrj.fr)

Retrouvez Liam Payne :