1992 : Ásgeir Trausti est né en 1992 à Laugarbakki, en Islande.
2008 : A 16 ans, il s’installe à Reykjavik.
2012 : Il sort, uniquement en Islande, son premier album « Dyrd í dauðathogn » (« Gloire au silence de la mort ») dont la plupart des chansons on été écrites par son père.
2013 : Il est primé quatre fois aux Iceland Music Awards, l’équivalent des Victoires de la Musique.
2014 : Il publie « In The Silence », la version anglaise de son premier disque.

« J’aimerais beaucoup écrire les paroles de mes chansons à l’avenir, mais mon père est poète, il est donc plus à l’aise avec les mots. Beaucoup de groupes islandais chantent des inepties en anglais pour pouvoir être plus mainstream, alors qu’il y a tant de magie dans notre langue ! C’est aussi une langue avec ses codes et ses traditions, c’est aussi pour ça que je suis très heureux du travail de mon père. » (sourdeoreille.net)

Retrouvez Asgeir :